P1000100

Historique

Le Groupement des Hôpitaux de l'Institut Catholique de Lille

 

1879 : Le premier hôpital Saint Philibert est fondé.

 

1947 : Création de la Clinique Sainte Marie à Cambrai.
 

1977 : Le premier hôpital Saint-Philibert, la Clinique Sainte-Camille et la Maternité Sainte-Anne ont fusionné pour devenir le Centre Hospitalier Saint-Philibert de Lomme, d’une capacité de 400 lits.

 

1981 : La Maison médicale Saint-Camille est installée dans les locaux de l'ancien hôpital Saint-Philibert de Lille. Cette Maison de Convalescence avait une capacité de 60 lits.

 

1991 : Ouverture à Lille, dans le quartier de Moulins, du Centre Hospitalier Saint-Vincent de Paul, né du transfert et du regroupement des lits de l'aile droite de l'hôpital de la Charité et de la Clinique Saint-Raphaël.

Ces trois unités (Saint-Philibert, Saint-Camille et Saint-Vincent) sont regroupées pour former le Groupe Hospitalier de l'Institut Catholique de Lille (GHICL).

 

1999 : L'Hôpital pédiatrique Saint-Antoine, fondé en 1890, précédemment géré par l'Association Féron-Vrau, rejoint le Groupe Hospitalier de l'Institut Catholique de Lille pour former un nouvel ensemble.

 

En avril 1999, l’activité de gynécologie-obstétrique de la Maternité Catholique de Cambrai est transférée sur le site géographique de la Clinique Sainte-Marie. 
 

2003 : Les activités sont regroupées sur les deux sites de Saint Philibert et de Saint Vincent de Paul.

Le transfert de la maternité de Saint-Philibert et des services pédiatriques de Saint-Antoine, constitue un pôle de soins mère-enfant cohérent sur l'actuel Hôpital Saint-Vincent de Paul à Lille.
L'unité de soins de suite Saint-Camille intègre les locaux de Saint-Philibert à Lomme.

 

2008 : Création du GCS de moyens HAD Synergie. La Clinique Sainte-Marie intègre l'Université Catholique de Lille.

 

2009 : Intégration de l’EHPAD l’Accueil au sein du GHICL

 

2012 : Création d’un GCS établissement de santé avec la Clinique Sainte Marie de Cambrai. Cet ensemble hospitalo-universitaire facilite l’accès aux soins dans le cambrésis.

 

2013 : Ouverture de l’EHPAD Saint François de Sales. Cet établissement peut accueillir 82 logements dont 42 places dédiées à des personnes âgées, dépendantes, sourdes de naissance, communiquant en langue des signes.

L'Université Catholique de Lille

 

1875

 

La loi du 12 juillet 1875 relative à la liberté de l'enseignement supérieur permet la fondation de l'Université catholique.
C'est la détermination d'un groupe de patrons chrétiens sociaux avec à leur tête Philibert Vrau, qui surent convaincre les évêques des diocèses de Cambrai et Arras de créer cette université. Leur foi, leur dynamisme... et leurs deniers permirent la mise en place rapide et progressive des facultés de droit, de sciences et de lettres et de médecine entre 1875 et 1877. La théologie fut la dernière à être ouverte.

 

1876

 

En 1876, l'ouverture de la seule Faculté libre de Médecine de France est l'oeuvre du Docteur Camille Feron-Vrau, beau-frère de Philibert.
Sa création n'a été possible que grâce à une convention avec les Hospices de Lille lui attribuant moyennant finances, l'aile droite de l'hôpital Sainte-Eugénie (plus tard la Charité) pour la formation des étudiants en médecine. S'y ajoutaient une maternité Sainte-Anne et deux "dispensaires" (consultations gratuites pour les indigents) Saint-Raphaël et Saint-Camille, auxquels furent bientôt attachées des Cliniques.

 

Aujourd'hui...

 

L'université possède un important secteur santé incluant les soins, la formation, la recherche, les étudiants ont ainsi un large choix pour leur cursus médical ou paramédical :

 

  • faculté de médecine,
  • école de sages-femmes,
  • école d'infirmières, de puéricultrices et d'aides-soignantes,
  • école de kinésithérapie,
  • école de podologie,
  • école de communication médicale.

 

Avec un groupe hospitalier de 669 lits et places, des centres de recherche (CRESGE*, Centre d'Ethique Médicale, Médecine recherche clinique...) et d'expertise, l'Université Catholique de Lille a une forte tradition de service à la société.
Lieu de sens, les valeurs humaines et chrétiennes animent l'Université depuis sa création.

Nous joindre ?