DSC_0015

Ambulatoire enfant

Avant le séjour 

Consultations

  • Vous rencontrez le chirurgien qui confirme le diagnostic et pose l’indication opératoire.
  • Votre enfant est ensuite vu par le médecin anesthésiste pour effectuer un examen général, décider d’un éventuel bilan préopératoire, et définir les précautions particulières ou contreindications, lors de l’intervention et du séjour à l’hôpital

 

Il vous sera remis : 

  • Un formulaire administratif d'admission. Vous pouvez également faire votre préadmission en ligne : https://ghicl-sv.monadmission.fr
  • Une demande d'autorisation d'endormir et d'opérer votre enfant mineur. Cette autorisation doit être signée par les 2 parents
  • Une fiche d'information sur la pathologie de votre enfant si celle-ci le necessite
  • Les ordonances pour les soins post-opératoires  

 

Le jour J

Admission

Elle a lieu la veille à partir de 16h, ou le matin même de l’intervention chirurgicale à 7h.

Votre enfant doit être à jeûn, selon les consignes du médecin anesthésiste (alimentation solide, liquide, tabac).

Vous lui aurez donné un bain la veille au soir et mis des vêtements propres. Si nécessaire, l’épilation aura été réalisée 24 à 48 h au préalable.

Merci d’apporter le carnet de santé, des vêtements de rechange amples et confortables, doudou, jouets ou livres, lait infantile si spécifique, biberon,  gigoteuse...

Votre enfant recevra une prémédication avant son départ au bloc opératoire pour être plus détendu.

Vous pourrez l’accompagner jusqu’à l’entrée de celui-ci. Le brancardier sera présent. En attendant, des jeux, des dessins animés ou une tablette numérique seront mis à sa disposition.

 

Au bloc opératoire

Les durées d’intervention sont variables et vous sont données à titre indicatif lors de la consultation (habituellement de 30 minutes à 3 heures).

L’intervention se déroule habituellement sous anesthésie générale, complétée parfois par une anesthésie loco-régionale ou péridurale.

Une perfusion est posée, une fois votre enfant endormi. Il la conservera jusqu’à la sortie d’hospitalisation, pour permettre l’administration des traitements antalgiques, antibiotiques, anti-émétiques…

Votre enfant se réveille en salle de réveil (SSPI). Vous pourrez le rejoindre après accord de l’équipe.

 

Après l'opération

La salle de réveil

  • Où est la salle de réveil ? 

La salle de réveil pédiatrique est située à côté du bloc opératoire (rez de chaussée haut de l’hôpital).

 

À quoi sert votre présence en salle de réveil ? 

Elle rassure et sécurise votre enfant. Votre présence est autorisée dans ce but. Si votre enfant se repose calmement, ne cherchez pas à le réveiller, même si cela doit vous rassurer. 

 

Votre avis sur son comportement nous sera très utile. Vous pouvez être de précieux alliés en décryptant pour nous des attitudes, des comportements et des propos qui vous sont familiers parce que vous connaissez bien votre enfant.

 

  • Pourquoi la salle de réveil ?

Le nom officiel de la salle de réveil est SSPI (salle de surveillance post interventionnelle). Elle permet d’assurer le mieux possible la sécurité de votre enfant. La loi impose que tous les patients qui viennent de bénéficier d’une anesthésie soient surveillés en salle de réveil. Les médicaments de l’anesthésie mettent un temps variable à s’éliminer.

Pendant cette période, il est important de continuer la surveillance rapprochée de votre enfant (respiration, coeur, tension artérielle etc...). Il faut aussi surveiller les conséquences éventuelles de la chirurgie (drains, saignement, urines etc...).

  • Qui s'occupe de mon enfant en salle de réveil ?DSC_0003 DSC_0003  

Une équipe formée à ce type de surveillance (anesthésistes, puéricultrices et auxiliaires de puériculture) prend en charge votre enfant.

Des appareils enregistrent en permanence sa respiration, son coeur, sa tension artérielle. Les compétences de l’équipe et le matériel sont sur place pour faire face à la moindre complication.

 

  • Pourrais-je voir mon enfant en salle de réveil ?

La salle de réveil est soumise aux contraintes des soins intensifs.

Nous ferons notre possible pour autoriser l’accès uniquement à l’un des deux parents, mais ce ne sera pas toujours réalisable.

Vous aurez dans tous les cas des nouvelles de votre enfant.

Si vous êtes autorisés à venir en salle de réveil, nous vous demanderons de respecter l’intimité des autres enfants.

Lors de la réalisation de certains soins (qu’il s’agisse de votre enfant ou d’un autre), l’infirmière pourra vous demander de quitter la salle de réveil.

 

 

  • Où dois-je attendre ?

Si vous choisissez d’attendre dans le service, nous vous demandons de le faire dans la chambre de votre enfant ou d’attendre dans la salle à proximité de la salle de réveil.

Dans tous les cas, prévenez l’infirmière de ce que vous souhaitez faire de façon à être toujours joignable et donnez lui l’heurre aproximative de votre retour.

 

  • Comment avoir des nouvelles pendant l'intervention ?

Pendant l’intervention, l’opérateur et l’anesthésiste seront totalement occupés avec votre enfant et ne pourront pas vous donner de nouvelles.

Vous pourrez cependant demander à l’infirmière du service de se renseigner auprès de la salle de réveil.

 

Retour dans le service d'hospitalisation

La prise en charge de la douleur et des nausées/vomissements post-opératoires est immédiate.

La fréquence cardiaque et la respiration de votre enfant seront surveillées, ainsi que la reprise des mictions.

Il sera réalimenté sur les consignes de l’équipe chirurgicale et anesthésique.

Si des drains ou une contention ont été mis en place, ils seront surveillés et retirés dès que possible.

Votre enfant doit rester au calme et les visites limitées pour favoriser la récupération post-opératoire.

 

La sortie

Lors de la sortie nous vous remettons : 

  • Le carnet de santé
  • Les ordonnances de médicaments : antalgiques, anti-inflammatoire, antibiotiques...
  • Les ordonances de pansement, kinésithérapie et soins infirmiers si nécessaires 
  • La convocation pour la consultation post-opératoire

 

Après le retour à domicile vous devez : 

  • Surveiller l'état général de votre enfant, sa température, l'état du pansement, la prise des médicaments prescrits
  • Limiter les déplacements
  • Eviter les bains pendant 10 à 15 jours
  • Pas de sport ou de piscine selon les prescriptions
  • Régime alimentaire selon les consignes du chirurgien
  • En cas de difficulté, contactez le service sans attendre ; un chirurgien et un anesthésiste sont d'astreinte 24 heures sur 24.

 

Le suivi

Votre enfant sera habituellement revu entre 1 et 2 mois après l’intervention chirurgicale.

Il sera réexaminé et les éventuelles complications relevées et expliquées.

Le suivi ultérieur sera alors précisé selon l’évolution.

Nous joindre ?