STAG-DILAT Dr Agathe HOUZÉ DE L’AULNOIT
Stagnation de la dilatation en deuxième patie de phase active du travail : fréquence, pratique professionnelles et issues materno-foetales. Description Suite à la publication des recommandations pour l’administration d’oxytocine au cours du travail spontané par le CNSF nous nous interrogeons sur la fréquence de la stagnation de la dilatation en phase active du travail ainsi que sur les pratiques des professionnels de santé et les issues materno-fœtales. Référent Dr Agathe HOUZÉ DE L’AULNOIT Statut de l'étude Terminée Début du recrutement 2018 Fin du recrutement 2018 Méthodologie de l'étude Etude monocentrique rétrospective sur les données de patientes admises pour un travail spontané sur une grossesse unique, pour un terme supérieur ou égal à 37 semaines d’aménorrhées, entre le 1er juillet 2018 et le 31 décembre 2018 à l’hôpital St Vincent de Paul. Schéma de l'étude Etude rétrospective : aucune visite Financement de l'étude GHICL Référence interne de l'étude CIER-2019-37 Service Gynécologie-Obstétrique Pathologie étudiée Accouchement Tranche d'âge étudiée Adulte
Nous joindre ?