Ce navigateur n'est plus supporté !
Merci de mettre à jour votre navigateur
Menu
RECODE Bruno Lenne
« RECOnnaissance Des Emotions dans la sclérose en plaques » Recherche interventionnelle à risques et contraintes minimes RIPH2 Description Des études ont montré que certaines personnes vivant avec une sclérose en plaques (SEP) présentaient des difficultés spécifiques dans la reconnaissance des émotions et, plus particulièrement, des difficultés à reconnaitre les émotions négatives (peur, colère etc...). Néanmoins, peu de données scientifiques permettent aujourd’hui de comprendre l’origine de ces difficultés. Par ailleurs, les études actuelles présentent un certain nombre de limites méthodologiques ne permettant pas la généralisation de leurs résultats, et limitant de surcroît leur répercussion clinique (en terme de protocole d’accompagnement et de remédiation cognitive).

L’objectif de cette étude est donc, d’une part, de vérifier la spécificité de ce déficit de reconnaissance des émotions négatives, dans différentes modalités sensorielles (visuelle et auditive) et d’autre part, de mieux comprendre l’origine de ces difficultés chez les patients atteins de SEP. Du point de vue fondamental, cette étude permettra de mieux documenter la nature des troubles émotionnels des patients atteints de SEP et d’en comprendre les mécanismes. Du point de vue clinique, cette étude permettra d’améliorer la prise en charge et l’accompagnement des patients. La présence de troubles de la reconnaissance des émotions peut en effet entrainer une inadaptation dans les relations sociales (impactant la qualité de vie, du patient comme de son entourage proche). La description plus fine de ces troubles permettrait donc le développement de procédures de remédiation exhaustives et efficaces, afin d’atténuer l’impact de ces troubles dans le quotidien des patients.
Référent Bruno Lenne Type d'étude RIPH 2 Statut de l'étude Ouverte aux inclusions Début du recrutement 06/2021 Fin du recrutement 12/2022 Méthodologie de l'étude Étude interventionnelle à risques et contraintes minimes (type 2), prospective, comparative (cas / témoin) et monocentrique Schéma de l'étude Durée de participation : le temps de la visite (environ 2h)
2 bras :
- Patients atteints de sclérose en plaques
- Volontaires sains appariés en âge, sexe et catégorie sociodémographique
Financement de l'étude GHICL Référence interne de l'étude RC-P00107 Numéro Clinical trial NCT04804787 Service Neurologie Pathologie étudiée Sclérose en plaques Tranche d'âge étudiée Adulte Participants Patients Témoins
keyboard_arrow_up