TC3A Pr Sébastien VERCLYTTE, Dr Lucie COLAS
Etude TC3A : Evaluation de l’intérêt des scanners cérébraux pour traumatisme crânien léger chez les patients sous antiagrégants plaquettaires, anticoagulants et anticoagulants oraux directs . Description Depuis 2012, la Société Française de Médecine d’Urgences recommande la réalisation de scanners cérébraux systématiques chez les patients sous anticoagulants (AC), anticoagulants oraux directs (AOD) et antiagrégants plaquettaires (AAP) consultant aux urgences au décours d’un traumatisme crânien léger.
Ces recommandations sont à l’origine d’une augmentation notable du nombre de scanners cérébraux réalisés en urgence dans les services d’imagerie. A notre connaissance, il n’existe actuellement aucune évaluation de l’apport de ces recommandations à l’échelle individuelle.
Cette évaluation apparaît pertinente, au vu du grand nombre d’examens réalisés dans ces circonstances et des effets potentiellement délétères engendrés par ces pratiques (irradiation, majoration des coûts, immobilisation des équipements augmentant les délais pour la réalisation d’autres scanners demandés en urgence…).
Référent Pr Sébastien VERCLYTTE, Dr Lucie COLAS Statut de l'étude Terminée Début du recrutement 2016 Fin du recrutement 2018 Méthodologie de l'étude Etude rétrospective, monocentrique sur les données des patients du service d'Imagerie médicale du GHICL Schéma de l'étude Etude rétrospective : aucune visite Financement de l'étude GHICL Référence interne de l'étude CIER-2019-05 Service Imagerie médicale Pathologie étudiée Traumatisme crânien Tranche d'âge étudiée Adulte
Nous joindre ?