IRM-ALIF-OLIF Dr. Nathan RINGEVAL
Œdème osseux après arthrodèse vertébrale par voie antérieure, témoin d’un retard de fusion ? Description Le retard de fusion osseuse après arthrodèse intervertébrale est un problème récurrent ; les douleurs et la limitation fonctionnelle imposent souvent une reprise chirurgicale.

Le diagnostic de pseudarthrose (absence de fusion osseuse) reste tardif et ne peut être posé qu’après 6 mois de suivi par la scintigraphie osseuse (examen consistant à injecter au patient un produit radioactif qui va se fixer sur le squelette).

L’IRM (technique d’imagerie médicale permettant d’obtenir des vues en 3 dimensions de l’intérieur du corps sans irradiation) en post-opératoire permet parfois de mettre en évidence un œdème osseux visible au pourtour du matériel; or, la présence de cet œdème semble corrélée avec le retard de consolidation.

Cette étude a pour but de vérifier si l’IRM, examen plus accessible, pourrait devenir l’examen de première intention dans le diagnostic de retard de consolidation ou de pseudarthrose après arthrodèse vertébrale
Référent Dr. Nathan RINGEVAL Statut de l'étude Ouverte aux inclusions Début du recrutement 01/2018 Fin du recrutement 06/2020 Méthodologie de l'étude Etude sur données rétrospectives, présentes dans le dossier médical Financement de l'étude GHICL Référence interne de l'étude RNIPH-2020-22 Service Chirurgie orthopédique et traumatologique Tranche d'âge étudiée Adulte
Nous joindre ?