OBIT Pr Patrick HAUTECOEUR
Détection des bandes oligoclonales par isoelectrofocalisation des larmes dans le syndrome radiologiquement isolé ou le syndrome cliniquement isolé de l’enfant : étude diagnostique, prospective, multicentrique, avec un suivi longitudinal de 2 ans. Description Vous présentez un syndrome clinique isolé (SCI) caractérisé par l’apparition de symptômes inflammatoires (troubles visuels, engourdissements, …) ou un syndrome radiologiquement isolé (SRI) défini comme la découverte fortuite à l’IRM de lésions, compatibles avec une inflammation du système nerveux central. Comme le médecin vous l’a expliqué, ces 2 situations peuvent n’avoir aucune suite ou être la première manifestation d’une maladie chronique : la sclérose en plaques (SEP).
Pour préciser le diagnostic, une ponction lombaire (prélèvement du liquide cérébro-spinal (LCS) qui entoure le système nerveux central) et une prise de sang sont effectués à la recherche d’anomalies spécifiques. En comparant les résultats d’un test appelé « isoélectrofocalisation » (technique permettant de séparer les protéines) de ce LCS et du sang, on recherche s’il existe une réaction inflammatoire dans le système nerveux central de votre enfant. Ces examens font partie de la routine.

Plusieurs études menées chez l’adulte ont montré que le recueil et l’analyse des larmes pouvait apporter les mêmes informations que le recueil du LCS.

L'objectif de cette recherche est d’évaluer l’intérêt de l’isoélectrofocalisation des larmes chez les enfants présentant un SCI ou SRI. Cette technique pourrait limiter le recours aux ponctions lombaires en utilisant chaque fois que cela est possible l’analyse des larmes. Nous recherchons immunoglobulines (protéines) qui sont témoins d’une réaction immunitaire.
Référent Pr Patrick HAUTECOEUR Statut de l'étude Ouverte aux inclusions Début du recrutement 09/2019 Fin du recrutement 11/2021 Méthodologie de l'étude Il s’agit d’une étude prospective, multicentrique, de type 2 (interventionnelle à risques et contraintes minimes), évaluant la qualité diagnostique des larmes dans le SCI et SRI de l’enfant, et comportant un suivi longitudinal de 2 ans. Schéma de l'étude Il s’agit d’une étude prospective, multicentrique, de type 2 (interventionnelle à risques et contraintes minimes), évaluant la qualité diagnostique des larmes dans le SCI et SRI de l’enfant, et comportant un suivi longitudinal de 2 ans. Financement de l'étude Association/Fondation - Novartis, Fondation Neurologique Référence interne de l'étude RC-P0070 - NCT03979391 Service Neurologie Pathologie étudiée Sclérose en plaques Tranche d'âge étudiée Enfant
Nous joindre ?